le coup passa si prés...

21 septembre 2011 - 18:12

défaite 4-2 aprés prolongation face au Soissons Fc...à 5 minutes prés

 

Guise (PH) - Soissons FC (DH) : 2-4 ap (1-1, 2-2). Arbitrage de M. Lannois assisté de MM. Walter et Venet. 92 entrées payantes. Buts pour Guise : Chrétien (5e, 83e) ; pour Soissons : S. Doudoux (78e, 105e), Bodchon (86e), Viéville (120e). Avertissements pour les Guisards : Lemaire (71e), Chrétien (83e) ; pour les Soissonnais : Dolecki (83e). Expulsion pour Soissons : Thill (90e).
- Guise : Attancourt - Poulain, Sauvage, Frémont, Corbizet (capitaine), Forgon, Dermont, Chrétien, Mihaï, Biloé, Delettre. Sont entrés : Lamant, Ozturk, Lemaire. Entraîneur : Alain Puchaux.
- Soissons : Blondeau - Dolecki, B. Doudoux, Hecq, James, Bodchon, Lebeau, Oblet, S. Doudoux, Bionne, Coulon. Sont entrés : Jolly, Thill, Viéville. Entraîneur : Alain Lebeau.

extrait du journal L'Union 

SOUVENT malmené, Soissons s'est réveillé sur le tard pour finalement arracher la décision chez des Guisards mal payés de leurs efforts.
Les promus en DH ont raté le coche d'entrée puisqu'un ballon détourné par le défenseur local Poulain rebondissait sur le poteau d'Attancourt. Cet avertissement sans frais donnait des ailes à des locaux aussitôt revigorés par un bolide de Chrétien sur un renvoi de défense adverse. Sa volée surprenait des vingt-cinq mètres Blondeau.
Touchés dans leur orgueil, les visiteurs auraient pu égaliser par Bodchon (tir à ras du cadre 20e). Derrière, un bolide de Corbizet était aussi sorti par un arrêt réflexe au pied de Blondeau. Même si les Sudistes avaient une légère emprise, les occasions s'équilibraient. La preuve, si Biloé était en retard pour reprendre un service de Sauvage (35e), C. Lebeau, sur coup franc, donnait des frayeurs à Attancourt, le portier de l'USG se trouant dans sa sortie !
Les guerriers de la cité des Ducs, au retour des vestiaires, montraient qu'ils méritent bien leur nom. Face à des rivaux endormis, les protégés d'Alain Puchaux passaient la vitesse supérieure. Le Roumain Dihaï, à la sortie d'un une-deux avec Dermont, ratait le ballon du KO (47e)… Partie remise car, sur un corner de Delettre et une première tête de Corbizet repoussée dans le paquet, « l'ange » Chrétien mettait tout le monde d'accord d'une mine à ras de terre (2-0, 53e).

Rebondissement


Les portes du 4e tour semblaient s'ouvrir toutes grandes pour une formation locale à deux doigts d'augmenter son capital par Lamant sur un premier essai de l'autre remplaçant, Lemaire. Juste avant, les Soissonnais Oblet et S. Doudoux frôlaient le cadre.
Une reprise de S. Doudoux, en feuille morte en lucarne, relançait l'intérêt d'une partie bien monotone. Mieux, Bodchon égalisait sur centre de Jolly (86e). En plus du suspense, la nervosité gagnait les acteurs. Le visiteur Thill était exclu pour tacle dangereux (90e), ce qui ne faisait pas l'unanimité. Paradoxalement, les hommes d'Alain Lebeau élevaient, à dix, le niveau durant la prolongation. Sébastien Doudoux, sur coup franc direct qui fusait entre les gants d'Attancourt, y allait de son doublé. Guise payait le prix fort de la fatigue, concédant un dernier but de Viéville, servi par Dolecki.

résumé à venir...

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 10 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 8 Joueurs
  • 22 Supporters