la fin des illusions

27 mai 2013 - 22:30

les guisards concèdent une lourde défaite 5-2 face à Clermont qui sonne la fin des espoirs de maintien en PH

article de l'Union:

Les Guisards, déjà parmi les trois relégables du groupe, se sont enfoncés d'avantage ce week-end en s'imposant à domicile contre Clermont (2-5). Il n'y a pas eu photo. Les Clermontois, toujours en course pour l'accession à l'étage supérieur, ont étalé leur supériorité assez vite.

Nicolas Fouquy ouvrait ainsi la marque dès le premier quart d'heure de jeu en reprenant un coup franc boxé dans un premier temps par Mette. Sur leur nuage, les Clermontois doublaient la mise par Brouard après un dégagement raté de Mette. Si les protégés de Jean-Luc Parisot parvenaient tant bien que mal à atteindre la pause sur ce score, ils devaient concéder une troisième réalisation dès la reprise.

Pas le jour de Mette

Thinga débordait et son centre en retrait faisait le bonheur de Nicolas Fouquy (3-0, 49e). Les joueurs de la Cité des Ducs reprenaient toutefois des couleurs grâce à Vincent Lament, sur un service en hors de M. Sauvage (3-1).

Leurs espoirs s'estompaient néanmoins dans la douleur car, sur une perte de balle aux 40 mètres de Clincke, Fouquy perforait l'axe central et décochait une frappe gagnante à l'entrée de la surface.

Supérieurs dans tous les domaines, les visiteurs parachevaient leur festival en profitant d'une nouvelle bévue de Ciril Mette, vraiment pas dans un grand jour hier. Brouard ne se faisait pas prier pour saisir l'aubaine. Entre-temps, Lamant, servi par Corbizet, avait ramené la note à des proportions plus raisonnables.

Comme l'avouait sportivement le responsable de l'USG Dominique Tricotteux, « avec autant d'indisponibilités, nous avons été dépassés par les événements. Ce résultat est à l'image de notre saison : bien décevante. Il va falloir rebondir à l'échelon inférieur. »

Commentaires

avr.
13:30
salle Beauval

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 10 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 8 Joueurs
  • 22 Supporters