UNION SPORTIVE GUISARDE : site officiel du club de foot de GUISE - footeo

des regrets

2 octobre 2017 - 12:09

GUISE – BOHAIN : 1-3 (0-2)

Stade Marcel-Prévot. Arbitrage : Szpakowski assisté de MM. El Karkoub et Hellas.

Buts pour Guise : Delettre (82e) ; pour Bohain : N’Diaye (5e), Ferreira (8e), V. Mascret (88e).

Avertissements pour Bohain : Sobol (56e), Brenot (68e).

GUISE : Blondelle – Beaurain, Gares, Sauvage (cap), Poulain, V. Chrétien, Fiquet, S. Moyse, Dubois, Garot, Delettre. Sont entrés : B. Chretien, C. Moyse, Husson. Entraîneur : Jean-Luc Parisot.

BOHAIN : Helvig – Pereira, Guerdoux, Banse, N’Diaye, Sobol, Macquart, Gayot, S. Aktan, Mascret, J.-B. Ferreira. Sont entrés : Sliwinski, Brenot, Biffezi. Entraîneur : Michel Clary.

 

Jamais on aurait cru que se disputait aujourd’hui un derby sur la pelouse de Guise. La confrontation contre le voisin Bohain a été pauvre en qualité footballistique avec beaucoup de déchet technique et un manque évident d’engagement et d’agressivité sur le ballon.

Bien que privés de quelques titulaires, les Bohainois ont vite profité de la vulnérabilité d’une défense guisarde absente dans la rigueur et au marquage. Avertis sans frais sur un premier tir infructueux de J.-B. Ferreira au coup d’envoi, les locaux ne retenaient pas la leçon. Le corner qui suivait, frappé par le même Ferreira, leur était fatal puisqu’il était catapulté de la tête dans les filets par Pape N’Diaye (0-1, 5e), le stoppeur monté aux avant-postes (0-1).

Michel Clary victime d’un malaise

Les malheurs du portier Blondelle n’étaient pas terminés puisque deux minutes plus tard, il perdait son duel face à J.-B. Ferreira, lequel glissait la balle de l’extérieur du pied entre les jambes (0-2, 8e). Maxime Gayot était à l’origine de ce 2e but d’une lumineuse ouverture axiale. Les deux occasions transformées étaient tout ce qu’il y avait eu à se mettre sous la dent à la pause avec toutefois une domination d’une équipe bohainoise, contrainte de perdre son coach à la demi-heure. Victime d’un malaise dans sa zone technique, Michel Clary était évacué à l’hôpital par les pompiers.

La seconde période allait davantage être maîtrisée par des Guisards qui rataient l’immanquable par Lucas Fiquet. Sur une erreur de Pape N’Diaye, seul aux 6,50 m, il butait sur un Helvig impérial. L’USG allait regretter ce défaut de finition lorsque sur un centre du point de corner, Benjamin Chrétien offrait à Alexandre Delettre l’opportunité de réduire le score (1-2, 82e).

On pouvait alors imaginer que les troupes du duo Fremont – Parisot allaient faire le forcing pour égaliser. Fausse illusion, ce retour à la marque était source de remobilisation pour le favori bohainois. Sur un slalom en dribbles dans la surface de J.-B. Ferreira, ce dernier distillait un caviar à son camarade Valentin Mascret qui faisait mouche à bout portant (1-3, 88e). Cette fois la messe était dite. Le RCB a gagné sans toutefois y ajouter la manière. Guise a de son côté montré pas mal de limites avec un effectif jeune qui a beaucoup à apprendre.

source l'Aisne Nouvelle

 

Commentaires

PLANNING DE L'ECOLE DE FOOT

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 10 Dirigeants
  • 3 Entraîneurs
  • 8 Joueurs
  • 22 Supporters